Interview Rosa Melliti : Présidente de l'association Terre de Bien-être pour les Femmes Africaines et Docteur en Naturopathie

Interview Rosa Melliti : Présidente de l'association Terre de Bien-être pour les Femmes Africaines et Docteur en Naturopathie

Posté par franck, le 03 février 2016

Cette semaine, nous voudrions mettre en avant une bonne cause beauté : le projet humanitaire de Rosa Melliti, militante active pour le bien-être et la beauté des femmes en Afrique. Souvenez-vous, nous vous avions fait découvrir son institut juste ici..

beauté de la femme

Rosa, quel a été ton déclic pour te diriger et te spécialiser dans le bien-être des femmes ? 

Née le 6 Juin 1984 d’un père entrepreneur d’une mère esthéticienne qui m’a  initiée aux rituels de beauté orientaux (hammam, épilation au caramel, gommage, savon noir), je suis attirée par l’esthétique et le bien-être depuis toute petite. 

Passionnée  par la femme et sa mise en beauté, c’est naturellement que j’ai fait de ma passion mon métier.

Ayant grandi dans un univers dédié au bien-être, je voulais donner la possibilité aux femmes de découvrir ce monde car il permet de préserver les immunités de notre corps, mais aussi de valoriser leur image pour une meilleure socialisation.

Quel a été ton parcours jusqu’à présent ?

Diplômée en naturopathie, esthétique, bio énergétique , formatrice et Docteur en Naturopathie .

Ayant l’esprit d’entreprise, à 24 ans, après avoir obtenu mon diplôme de Praticienne de santé, j’ai créé mon propre centre de bien-être, dans l’optique d’y mettre en pratique et d’y combiner toutes les connaissances et savoir-faire des méthodes ancestrales.

Qu’est-ce qui t’a donné l’envie d’approfondir tes actions pour les femmes africaines, ou d’origine ethnique ?

Tout d'abord, lorsque j’étais étudiante,  j’ai effectué plusieurs missions humanitaires à destination des enfants, ce avec diverses associations dont le but est de venir en aide et soutenir l’éducation des enfants et des jeunes en Afrique, à travers l’animation, l’apprentissage par le ludique et l’ouverture sur le monde.

J’ai été profondément touchée par les problèmes de cette population mais également fascinée par ses traditions et rituels de beauté.   

Ainsi il y a cinq ans, tout en suivant des études de naturopathie, j’ai créé un centre d’esthétique dont les soins s’inspirent des pratiques africaines.

A travers les missions humanitaires que j’ai effectuées dans ces pays d'Afrique, j'ai été sensibilisée à la cause de ces femmes courageuses qui sont le véritable ciment de leur pays. 

En effet, malgré leur rôle prépondérant dans la vie sociale, leurs droits sont bafoués, leurs conditions de vie déplorables et par conséquent leur mal-être immense.

Pour toi, qu’est-ce que la thérapie ethnique ? Et pourquoi prônes-tu la naturopathie ?

 

La thérapie ethnique est l'application de la naturopathie africaine combinée à la naturopathie occidentale, ce qui la rend universelle.

La naturopathie est une médecine douce qui permet d’éviter la prise de médicaments aux effets secondaire néfastes. Elle permet de mettre en application un grand nombre de conceptions et de techniques naturelles de soins déjà présentes sur place, en Afrique, à l’aide des ressources et des plantes disponibles sur le terrain, qui peuvent, toutes combinées, aider les femmes africaines à trouver la voie du bien-être et de l'épanouissement pour une meilleure émancipation de leur condition féminine difficile à vivre. 

Quel est le but de ton association humanitaire ? Les objectifs à long termes ?

Le but de mon association humanitaire est de :

Faire renaître l’identité de la femme africaine dans le patrimoine culturel africain, mais aussi revaloriser son image  pour son  émancipation et sa  liberté.

Il convient en effet de prendre en charge les conséquences du malaise social induisant des états pathologiques et de mettre en place et à disposition de ces femmes africaines des méthodes de thérapies naturelles capables de dépister les indices pré-pathologiques et donc de  corriger préventivement ces désordres.

Ces thérapies permettront de générer chez les femmes africaines le bien-être, l’épanouissement, et par voie de conséquence l’intégration de celles-ci dans la société ainsi que la revalorisation de leur statut social comme moyen efficace pour leur développement personnel.

En créant l’espace de bien être et de ressourcement, l’action maîtresse est de mettre à la disposition de ces femmes un centre de détente et de sérénité afin de leur  permettre la reconstruction de leur propre image et donc de l’estime d'elles-mêmes et de leur dignité, mais aussi de leur faire prendre conscience de leur corps pour pouvoir en prendre soin et le valoriser.

Si tu devais employer 3 mots pour te définir ?

Empathique - Communicative - Refléchie

As-tu une anecdote que tu n’oublieras jamais dans ta quête du bien-être ?

Je n’ai pas retenu d'anecdote en particulier mais chaque rencontre avec les femmes venues dans mon institut a nourri chez moi l’envie de leur procurer du bien-être et je ressens une réelle reconnaissance de leur part. D’ailleurs nombreuses sont celles qui me soutiennent dans mon projet d’étendre ce bien être aux femmes du continent africain.

As-tu un ou plusieurs modèles/exemples que tu admires ?

- Nelson Mandela

- Léopold Sédar Senghor

- Regina Konzi Mongot, versée dans l’humanitaire, et unique femme à s'être présentée avec courage aux dernières élections en Centrafrique.

Selon toi, quelle sera l’étape la plus difficile à franchir pour parvenir à ton but et réaliser tes objectifs ?

L’étape la plus difficile sera la levée de moyens financiers et la reconnaissance du bien fondé de mon projet par les Etats Africains concernées .

Quels moyens vas-tu employer pour faire vivre ton association humanitaire ?

- Donner des conférences sur les différentes thérapies africaines grâce à mon statut de doctorante.

- Signer des partenariats avec de grandes ONG internationales

- Établir une carte d’adhésion pour l’accès aux soins dans mon centre, dont les bénéfices seront reversés à mon association.

 - Faire reconnaître mon projet et mon association par l’Union africaine.

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?

- Laisser place à l’écriture spirituelle, l'une de mes passions, pour écrire des livres sur la spiritualité et la naturopathie africaines. 

- La réalisation concrète  de mon rêve,  à savoir l’ouverture de mes centres de bien-être en Afrique.

 

Vous savez désormais tout sur le projet de Rosa Melliti ! N'hésitez pas à la soutenir sur sa page Facebook, ou rendez-vous sur son site Rosa Thérapie Ethnique pour suivre ses aventures ...

Le Shop de M.Y.S

Un site communautaire dédié à la mode et au shopping on-line pour tous les accros du style et des dernières tendances hommes et femmes. Trouvez les produits dont vous rêviez en quelques clics, et partagez vos envies.

Sur Make Your Style, vous trouverez le choix, la mode, mais pas que...